Aller à la navigation Aller au contenu

Tendances techno 16 min de lecture

9 Étapes pour bien réussir votre implantation ERP

L'implantation d'un système ERP (Enterprise Resource Planning) est une étape cruciale pour de nombreuses entreprises. Un ERP est conçu pour aider à rationaliser les processus internes, à améliorer la visibilité des données et à faciliter la prise de décision. Cependant, pour que l'implantation d'un ERP soit un succès, elle doit être soigneusement planifiée et exécutée. Dans cet article, nous allons explorer les étapes essentielles pour réussir votre implantation ERP.

Définition d'un système ERP

Tout d'abord, définissons ce qu'est un ERP. Un système ERP est une solution logicielle intégrée qui permet à une entreprise de gérer efficacement ses activités, de la gestion des finances à la chaîne d'approvisionnement en passant par les ressources humaines. Il offre une vue d'ensemble complète de l'entreprise, ce qui permet aux décideurs de prendre des décisions éclairées.

Importance de la réussite de l'implantation ERP

La réussite de l'implantation d'un ERP est vitale pour une entreprise. Si elle est mal planifiée ou exécutée, elle peut entraîner des coûts élevés, des retards, des perturbations opérationnelles et, finalement, un échec. En revanche, une implantation réussie peut améliorer l'efficacité, la productivité et la compétitivité de l'entreprise.

Objectif de l'article

Dans cet article, nous allons vous guider à travers les étapes clés pour réussir l'implantation de votre ERP avec nos meilleurs conseils. Que vous envisagiez de mettre en place un nouveau système ERP ou de mettre à jour votre infrastructure existante, les conseils et les bonnes pratiques présentés ici vous seront précieux.

Étape 1 : Évaluation des besoins

Impliquer les parties prenantes

Impliquer les parties prenantes signifie rassembler toutes les personnes qui ont un intérêt ou une influence sur le projet ERP et les inclure dans le processus décisionnel. Cela garantit que les besoins, les préoccupations et les perspectives de chacun sont pris en compte, ce qui augmente les chances de succès du projet.

  • Exemple #1 - Les dirigeants de l'entreprise: Les dirigeants de l'entreprise sont souvent les parties prenantes les plus influentes. Leur soutien et leur engagement sont essentiels pour obtenir les ressources nécessaires, le financement et la légitimité pour l'implantation ERP. Ils peuvent définir la vision du projet et établir les priorités.
  • Exemple #2 - Les employés des différents départements: Les employés de différents départements, tels que la comptabilité, la logistique, les ressources humaines, etc., seront directement affectés par l'ERP. Impliquer ces parties prenantes signifie comprendre leurs besoins spécifiques en matière de fonctionnalités ERP et les consulter pour déterminer comment l'ERP peut améliorer leur travail.
  • Exemple #3 - Les équipes informatiques et les experts techniques: Les équipes informatiques jouent un rôle clé dans la mise en œuvre de l'ERP. Leur expertise technique est essentielle pour la personnalisation, la configuration et la maintenance du système. Ils doivent être impliqués dès le départ pour évaluer la faisabilité technique et contribuer à la planification.
  • Exemple #4 - Les fournisseurs d'ERP et les consultants: Les fournisseurs d'ERP et les consultants externes sont également des parties prenantes. Ils apportent leur expertise sur la plateforme ERP et peuvent aider à guider le projet. Leur implication est essentielle pour garantir une mise en œuvre réussie.
  • Exemple #5 Les clients ou les partenaires commerciaux: Dans certains cas, les clients ou les partenaires commerciaux peuvent être considérés comme des parties prenantes, surtout si l'ERP a un impact sur la manière dont vous interagissez avec eux. Par exemple, si l'ERP améliore la gestion des commandes et des stocks, cela peut avoir un effet positif sur la satisfaction des clients.

En impliquant activement ces parties prenantes tout au long du projet ERP, vous pouvez éviter les obstacles potentiels, obtenir un soutien précieux, prendre des décisions éclairées et vous assurer que l'ERP répond aux besoins de l'ensemble de l'organisation. Cela contribue à réduire les risques et à augmenter les chances de réussite de l'implantation ERP.

Analyser les processus existants

Analyser les processus existants signifie évaluer minutieusement les méthodes de travail, les flux de données et les procédures opérationnelles actuellement en place dans l'entreprise. Cela permet de comprendre en quoi consistent ces processus, où se situent les problèmes et comment l'implantation de l'ERP peut les résoudre ou les améliorer.

  • Exemple 1 - Processus de gestion des commandes: Supposons que votre entreprise gère actuellement les commandes des clients en utilisant un système manuel qui nécessite de multiples vérifications et des saisies de données répétitives. L'analyse des processus existants révélerait des problèmes tels que des erreurs de saisie, des retards dans le traitement des commandes et un manque de visibilité en temps réel sur l'état des commandes. L'objectif serait alors d'utiliser l'ERP pour automatiser ce processus, réduire les erreurs et accélérer le traitement des commandes.
  • Exemple 2 - Processus de gestion des stocks: Si votre entreprise gère son inventaire avec des méthodes manuelles ou un logiciel obsolète, l'analyse des processus actuels pourrait mettre en évidence des problèmes de surstockage, de rupture de stock, de suivi inadéquat des niveaux de stock et une gestion inefficace des fournisseurs. En utilisant l'ERP, vous pourriez optimiser la gestion des stocks en mettant en place un suivi automatisé, une gestion des réapprovisionnements en fonction de la demande et des alertes en cas de niveaux de stock critiques.
  • Exemple 3 - Processus de comptabilité et de finances: Dans le domaine de la comptabilité et des finances, l'analyse des processus existants peut révéler des problèmes tels que des retards dans la consolidation des données financières, des erreurs de comptabilisation et des procédures manuelles fastidieuses pour la génération de rapports financiers. L'objectif serait d'utiliser l'ERP pour automatiser la comptabilité, simplifier la génération de rapports, améliorer la précision des données financières et renforcer la conformité aux normes comptables.

En fin de compte, l'objectif de l'analyse des processus existants est d'identifier les domaines où l'ERP peut apporter des améliorations significatives en automatisant des tâches, en réduisant les erreurs, en améliorant la visibilité des données et en optimisant les flux de travail. Cette étape est cruciale pour définir comment l'ERP sera configuré et personnalisé pour répondre aux besoins spécifiques de votre entreprise.

Déterminer des objectifs pour le succès de votre implantation ERP

Déterminer des objectifs pour le succès de votre implantation ERP signifie identifier clairement ce que vous souhaitez accomplir avec l'introduction du système ERP dans votre entreprise. Ces objectifs serviront de base pour mesurer le succès de la mise en œuvre et guideront les efforts tout au long du projet.

  • Exemple 1 - Réduction des coûts opérationnels: Supposons que l'un de vos principaux objectifs soit de réduire les coûts opérationnels de votre entreprise. Vous pourriez définir cet objectif en termes spécifiques, par exemple : "Réduire les coûts de main-d'œuvre associés à la gestion des commandes de 20 % dans les 12 mois suivant la mise en œuvre de l'ERP." Cet objectif spécifique fournit une cible quantifiable qui peut être évaluée après la mise en œuvre.
  • Exemple 2 - Amélioration de l'efficacité des processus: Un autre objectif courant est d'améliorer l'efficacité des processus commerciaux. Vous pourriez définir cet objectif en disant : "Réduire le temps moyen nécessaire au traitement des commandes de 30 % en automatisant les flux de travail avec l'ERP." Cela indique clairement le domaine à améliorer (le traitement des commandes) et la mesure spécifique de l'amélioration (réduction de 30 % du temps).
  • Exemple 3 - Augmentation de la satisfaction client: Si l'amélioration de la satisfaction client est une priorité, vous pourriez définir un objectif tel que : "Réduire les retards de livraison de 50 % grâce à une gestion améliorée des stocks et à une planification plus précise." Cela montre comment l'implantation de l'ERP contribuera à l'objectif de satisfaction client en réduisant les problèmes de livraison.
  • Exemple 4 - Expansion du marché: Si votre entreprise envisage d'expansionner son marché, l'objectif pourrait être formulé ainsi : "Faciliter l'expansion vers de nouveaux marchés en intégrant les processus de gestion des commandes et de facturation de manière à prendre en charge des devises et des réglementations fiscales différentes." Cet objectif met en évidence comment l'ERP soutiendra la croissance de l'entreprise.
  • Exemple 5 - Amélioration de la conformité réglementaire: Dans le contexte de secteurs réglementés, un objectif important pourrait être : "Assurer une conformité totale avec les normes de l'industrie en automatisant la collecte, la gestion et la présentation des données nécessaires aux audits et aux rapports réglementaires." Cela montre comment l'ERP aidera l'entreprise à respecter les exigences légales.

En résumé, déterminer des objectifs spécifiques, mesurables, atteignables, pertinents et temporels (SMART) pour votre implantation ERP est essentiel pour orienter votre projet, mesurer son succès et garantir que le système ERP répond aux besoins de votre entreprise. Chaque objectif doit être clair et aligné sur les priorités et les ambitions de votre entreprise.

Étape 2 : Sélection du bon ERP

Après avoir compris vos besoins, la prochaine étape importante est la sélection du bon ERP pour votre entreprise.

Définir les critères de sélection

Définir les critères de sélection signifie déterminer les critères spécifiques sur lesquels vous évaluerez les différentes options ERP disponibles sur le marché. Ces critères vous aideront à comparer les fournisseurs et les produits pour choisir la solution qui répond le mieux aux besoins de votre entreprise.

  • Exemple 1 - Compatibilité sectorielle: Si votre entreprise opère dans un secteur d'activité spécifique, vous pouvez avoir des besoins particuliers en matière de conformité, de réglementation ou de processus métier. Vous pouvez définir un critère de sélection tel que : "L'ERP doit être adapté à notre secteur d'activité et prendre en charge les exigences réglementaires spécifiques à notre domaine."
  • Exemple 2 - Fonctionnalités essentielles: Identifiez les fonctionnalités ERP essentielles dont votre entreprise a besoin. Par exemple, si la gestion des stocks est critique pour votre entreprise, vous pourriez spécifier : "L'ERP doit offrir des fonctionnalités avancées de gestion des stocks, y compris le suivi en temps réel, la gestion des niveaux de stock, et la gestion des fournisseurs."
  • Exemple 3 - Budget et coûts: Le budget est souvent un facteur clé dans le choix d'un ERP. Vous pouvez définir des critères liés au budget, par exemple : "Le coût total de possession (TCO) de l'ERP, y compris les frais de licence, de mise en œuvre et de maintenance, ne doit pas dépasser X dollars sur une période de trois ans."
  • Exemple 4 - Convivialité et interface utilisateur: Si l'expérience utilisateur est importante pour vos employés, vous pouvez spécifier des critères liés à la convivialité et à l'interface utilisateur, tels que : "L'ERP doit avoir une interface conviviale et intuitive pour faciliter l'adoption par les utilisateurs finaux, et il doit être compatible avec nos appareils mobiles."
  • Exemple 5 - Support et formation: Assurez-vous que l'ERP que vous choisissez offre un niveau de support adéquat. Vous pouvez définir un critère tel que : "Le fournisseur ERP doit fournir une formation complète pour notre équipe de projet, ainsi qu'un support technique disponible 24/7."
  • Exemple 6 - Évolutivité et intégration: Si vous prévoyez une croissance future de votre entreprise, vous pouvez spécifier des critères d'évolutivité et d'intégration, comme : "L'ERP doit être capable de s'intégrer facilement à d'autres systèmes que nous utilisons actuellement, et il doit pouvoir évoluer pour répondre à nos besoins futurs."

En résumé, définir des critères de sélection clairs et spécifiques vous permet de cibler les solutions ERP qui correspondent le mieux à vos besoins. Chaque entreprise aura ses propres critères en fonction de ses objectifs, de son secteur d'activité et de ses priorités. Cette étape est essentielle pour guider votre processus de sélection et vous assurer que vous choisissez un ERP qui contribuera au succès de votre entreprise.

Comparer les solutions ERP sur le marché

Comparer les solutions ERP sur le marché consiste à évaluer les différentes options disponibles pour déterminer celle qui correspond le mieux aux besoins de votre entreprise. Voici comment vous pouvez bien comparer ces solutions :

  1. Établir une liste de critères de comparaison : Avant de commencer à évaluer les solutions ERP, établissez une liste de critères spécifiques que vous allez utiliser pour les comparer. Ces critères devraient inclure les besoins de votre entreprise, les fonctionnalités essentielles, le budget, la compatibilité sectorielle, l'évolutivité, la convivialité, le support technique, etc.
  2. Recherche approfondie des options : Effectuez une recherche approfondie pour identifier toutes les solutions ERP qui pourraient correspondre à vos critères de sélection. Consultez des sites web, des rapports d'analystes, des avis d'utilisateurs, et parlez à d'autres entreprises de votre secteur qui utilisent des ERP. Vous pouvez également solliciter des recommandations de fournisseurs ERP.
  3. Filtrer les options : Utilisez vos critères de comparaison pour filtrer les options. Éliminez celles qui ne correspondent pas à vos besoins essentiels. Vous devrez peut-être également tenir compte de facteurs tels que la taille de l'entreprise, le secteur d'activité, la géographie et d'autres considérations spécifiques à votre entreprise.
  4. Demander des démonstrations et des présentations : Contactez les fournisseurs ERP pour demander des démonstrations et des présentations. Cela vous permettra de voir comment chaque solution fonctionne en pratique et de poser des questions spécifiques sur la manière dont elle répondra à vos besoins.
  5. Évaluer la personnalisation et la flexibilité : Vérifiez la capacité de chaque solution ERP à être personnalisée pour répondre aux besoins spécifiques de votre entreprise. Certaines solutions peuvent être plus flexibles que d'autres en termes de configuration et de personnalisation.
  6. Examiner les coûts totaux de possession (TCO) : N'oubliez pas de prendre en compte les coûts totaux de possession, y compris les frais de licence, les coûts de mise en œuvre, de formation, de maintenance et de support. Comparez ces coûts pour chaque solution ERP sur votre liste.
  7. Évaluer le support et la formation : Assurez-vous que chaque fournisseur offre un niveau de support et de formation adéquat pour votre équipe. Les services de support et de formation sont essentiels pour garantir une mise en œuvre et une utilisation réussies de l'ERP.
  8. Consulter des références : Demandez aux fournisseurs de vous fournir des références de clients actuels ou passés. Contactez ces références pour obtenir des retours d'expérience sur l'utilisation de l'ERP et sur la manière dont il a répondu à leurs besoins.
  9. Évaluer la convivialité et l'adoption : Considérez l'ergonomie de l'interface utilisateur de l'ERP. Une interface conviviale facilite l'adoption par les utilisateurs finaux, ce qui est essentiel pour le succès de la mise en œuvre.
  10. Analyser les perspectives d'avenir : Considérez la direction future de chaque fournisseur ERP, notamment les mises à jour logicielles, les innovations technologiques et la capacité à évoluer avec les besoins changeants de votre entreprise.
  11. Prendre une décision éclairée : Après avoir collecté et évalué toutes les informations pertinentes, prenez une décision éclairée en choisissant la solution ERP qui répond le mieux à vos critères et à vos besoins commerciaux.

En suivant ces étapes et en effectuant une comparaison méthodique des solutions ERP sur le marché, vous pouvez prendre une décision éclairée pour choisir la solution qui contribuera le plus au succès de votre entreprise. Il est essentiel de prendre le temps nécessaire pour effectuer cette étape de manière approfondie, car le choix d'un ERP a un impact significatif sur les opérations de votre entreprise à long terme.

Choisir le meilleur ERP pour votre entreprise

Une fois que vous avez identifié plusieurs options prometteuses, faites des démonstrations, organisez des réunions avec les fournisseurs et prenez le temps de consulter les références. Choisissez l'ERP qui correspond le mieux à vos besoins et à votre budget.

Étape 3 : Planification de projet

L'implantation d'un système ERP (Enterprise Resource Planning) est une entreprise complexe qui peut transformer radicalement la manière dont une entreprise fonctionne. Cependant, avant de plonger tête baissée dans la mise en œuvre de l'ERP, il est essentiel de consacrer du temps à une étape clé : la planification de projet. Cette phase initiale revêt une importance cruciale, car elle jette les bases de la réussite de tout le processus d'implantation.

La planification de projet consiste à élaborer un cadre détaillé qui guidera toutes les étapes de l'implantation ERP, depuis la définition des objectifs jusqu'à la mise en œuvre, la formation des utilisateurs et l'évaluation post-implémentation. Elle permet de définir clairement les ressources nécessaires, les échéances, les responsabilités et les indicateurs de succès.

Dans cette section dédiée à la planification de projet, nous allons explorer les éléments essentiels à prendre en compte lors de la préparation de votre projet d'implantation ERP. Nous verrons comment constituer une équipe de projet solide, établir un calendrier et un budget réalistes, ainsi que définir des indicateurs de succès pertinents. Grâce à une planification méticuleuse, vous pourrez non seulement minimiser les risques liés à votre projet ERP, mais aussi maximiser les chances d'atteindre les résultats escomptés.

Constituer une équipe de projet

Constituer une équipe de projet signifie réunir un groupe de personnes compétentes et dédiées pour diriger et mettre en œuvre avec succès le projet ERP. Cette équipe sera responsable de la planification, de la coordination, de la communication et de la gestion du projet dans son ensemble. Exemple d'une équipe de projet ERP :

Supposons que votre entreprise décide d'implanter un nouveau système ERP pour améliorer la gestion des commandes et des stocks. Une équipe de projet ERP pourrait être composée des membres suivants :

  1. Chef de projet ERP : Cette personne est responsable de la supervision générale du projet. Elle coordonne les activités de l'équipe, assure le suivi des échéances et communique avec la direction.
  2. Responsable de la gestion des commandes : Ce membre de l'équipe se concentre sur les aspects spécifiques à la gestion des commandes, s'assurant que l'ERP est configuré pour répondre aux besoins de ce domaine.
  3. Responsable de la gestion des stocks : Similairement, cette personne se concentre sur la gestion des stocks et veille à ce que l'ERP réponde aux exigences de ce processus.
  4. Expert technique ERP : Cette personne possède une expertise technique dans le système ERP choisi. Elle est responsable de la configuration, de l'intégration et de la personnalisation de l'ERP.
  5. Responsable de la formation : Chargé de planifier et de dispenser la formation aux utilisateurs finaux pour assurer une adoption réussie du système.
  6. Analyste des données : Cette personne gère l'analyse des données, veillant à ce que les données soient migrées correctement et à ce que les rapports et les tableaux de bord soient configurés de manière efficace.
  7. Représentant des utilisateurs : Un représentant des utilisateurs finaux est essentiel pour recueillir les besoins et les commentaires des employés qui utiliseront le système ERP au quotidien.
  8. Responsable de la communication : Cette personne est chargée de la communication interne et externe du projet, garantissant que toutes les parties prenantes sont informées des avancées et des changements.

Pourquoi constituer une équipe de projet est important :

  1. Expertise spécialisée : Chaque membre de l'équipe de projet apporte une expertise spécifique, ce qui garantit que tous les aspects du projet sont gérés de manière adéquate.
  2. Coordination efficace : Une équipe de projet bien constituée assure une coordination efficace entre les différents aspects du projet, évitant ainsi les écueils et les retards.
  3. Responsabilité claire : Chaque membre de l'équipe a des responsabilités clairement définies, ce qui facilite la gestion et la responsabilisation.
  4. Gestion des risques : L'équipe de projet peut identifier et atténuer les risques potentiels plus efficacement grâce à une diversité de compétences.
  5. Communication : Une équipe de projet assure une communication cohérente et transparente avec toutes les parties prenantes, ce qui contribue à maintenir le soutien et l'engagement du projet.

En somme, la constitution d'une équipe de projet solide est un élément essentiel de la réussite de l'implantation ERP, car elle assure la coordination, la compétence et la gestion efficace de l'ensemble du projet. Chaque membre de l'équipe joue un rôle clé dans la réalisation des objectifs et des échéances du projet ERP.

Établir un calendrier et un budget

Définissez un calendrier réaliste pour le déploiement de l'ERP, en tenant compte de toutes les étapes, de la formation des utilisateurs à la migration des données. Établissez également un budget détaillé pour éviter les dépassements de coûts inattendus.

Le calendrier et le budget d'un projet ERP peuvent varier considérablement en fonction de la taille du projet et du nombre de modules requis. En général, une règle utile consiste à estimer le coût à environ 1000$ par ligne de requis. Cependant, il est important de noter que le coût global d'un projet ERP peut varier de manière significative, allant de 20 000$ à 500 000$ ou plus, en fonction des besoins spécifiques de l'entreprise et des départements concernés.

Lorsque vous planifiez la mise en œuvre de votre ERP, il est important de créer un calendrier réaliste qui détaille les étapes et les délais associés à chaque phase du projet. Voici un exemple de calendrier pour une entreprise qui déploie un nouvel ERP sur une période de 12 mois :

Mois 1-2 : Phase de Préparation

  • Semaine 1-2 : Identification des parties prenantes et de l'équipe de projet.
  • Semaine 3-4 : Évaluation des besoins de l'entreprise et définition des objectifs.
  • Semaine 5-6 : Sélection du partenaire ERP (Gestisoft).
  • Semaine 7-8 : Élaboration du plan de projet et budgétisation.

Mois 3-4 : Phase de Conception

  • Semaine 1-2 : Conception de la configuration du système ERP.
  • Semaine 3-4 : Personnalisation du système pour répondre aux besoins spécifiques.
  • Semaine 5-6 : Définition des processus métier et des flux de travail.
  • Semaine 7-8 : Préparation de la migration des données.

Mois 5-6 : Phase de Mise en Œuvre

  • Semaine 1-2 : Installation du système ERP et configuration initiale.
  • Semaine 3-4 : Formation de l'équipe de projet et des utilisateurs clés.
  • Semaine 5-6 : Migration des données à partir du système précédent.
  • Semaine 7-8 : Tests initiaux pour garantir le bon fonctionnement du système.

Mois 7-8 : Phase de Test et d'Optimisation

  • Semaine 1-2 : Tests approfondis du système ERP pour détecter les erreurs et les problèmes.
  • Semaine 3-4 : Ajustements et optimisations en fonction des résultats des tests.
  • Semaine 5-6 : Formation continue des utilisateurs finaux.
  • Semaine 7-8 : Finalisation de la documentation et préparation pour le déploiement.

Mois 9 : Phase de Déploiement

  • Semaine 1-2 : Planification du déploiement par étapes ou dans l'ensemble de l'entreprise.
  • Semaine 3-4 : Déploiement progressif dans les départements ou les équipes pilotes.
  • Semaine 5-6 : Suivi des performances du système en production.
  • Semaine 7-8 : Résolution immédiate des problèmes et des incidents.

Mois 10-12 : Phase de Suivi et d'Optimisation Continue

  • Semaine 1-4 : Suivi continu des performances, des utilisateurs et des retours d'expérience.
  • Semaine 5-8 : Identification d'opportunités d'amélioration continue et de nouvelles fonctionnalités.
  • Semaine 9-12 : Mises à jour régulières du système ERP en fonction des besoins et des évolutions de l'entreprise.

Veuillez noter que ce calendrier est un exemple général et que chaque projet ERP est unique. Il est essentiel de personnaliser votre calendrier en fonction de vos besoins spécifiques, de la taille de votre entreprise et du système ERP que vous implémentez. De plus, il est recommandé de travailler en étroite collaboration avec votre partenaire ERP pour une planification et une exécution efficaces.

Établir un budget détaillé : La gestion du budget est cruciale pour éviter les dépassements de coûts inattendus. Voici un exemple de budget détaillé pour un projet d'implantation ERP :

  • Licences ERP : 100 000 $
  • Coûts de mise en œuvre : 150 000 $
  • Consultant ERP : 60 000 $
  • Personnalisation et configuration : 40 000 $
  • Migration des données : 30 000 $
  • Formation : 20 000 $
  • Coûts de matériel et d'infrastructure : 30 000 $
  • Coûts de maintenance annuels : 20 000 $
  • Coûts de support technique : 15 000 $
  • Coûts de communication et de sensibilisation : 10 000 $
  • Frais imprévus (10 % du budget total) : 35 000 $

Le budget total du projet s'élève à 360 000 $. En établissant un budget détaillé, vous pouvez identifier les coûts associés à chaque aspect du projet, anticiper les dépenses et allouer les ressources financières nécessaires.

En résumé, établir un calendrier réaliste et un budget détaillé est essentiel pour une implantation ERP réussie. Cela permet à l'entreprise de planifier efficacement toutes les étapes du projet, d'assurer un contrôle financier rigoureux et d'éviter les retards et les dépassements de coûts inattendus.

En conclusion, la gestion du budget lors de l'implantation d'un système ERP est cruciale pour le succès du projet. Il est essentiel de communiquer de manière transparente et efficace le budget défini, tout en impliquant tous les acteurs, y compris les membres de l'équipe de projet, les dirigeants, les parties prenantes et le partenaire ERP. La transparence budgétaire favorise la responsabilisation et permet de prendre des décisions éclairées tout au long du projet.

Il est également essentiel de reconnaître les risques associés à un projet ERP, souvent décrits comme une "boîte de Pandore" qui ouvre tous les processus d'affaires de l'entreprise. Pour éviter de dériver du budget initial et du périmètre du projet, il est judicieux d'appliquer le principe de la loi de Pareto, également connue sous le nom de principe 80/20. Cela signifie qu'il faut se concentrer sur les 20 % des fonctionnalités ou des processus qui auront 80 % de l'impact sur l'efficacité et la réussite de l'organisation. En priorisant de manière intelligente, vous pouvez maximiser les avantages tout en évitant des dépenses excessives et des délais prolongés.

Vous avez aimé ce que vous venez de lire? Partagez-le!

12 mai 2022 par Frédéric Charest Vice-Président Marketing

Spécialiste du marketing de croissance axé sur les données et passionné par le référencement, j'obtiens des résultats grâce à l'analyse et à l'optimisation.